Rechercher dans le site
  •    FR
  •    EN

Un concept récompensé

Le dispositif a reçu de nombreuses récompenses. Découvrez pourquoi Cyclocity a retenu l'attention des jurys.

    Les trophées  

Des équipes spécialisées

Agents de maintenance, techniciens, mécaniciens... les activités de Cyclocity rassemblent.

    Les métiers  

Les avantages du service

Découvrez comment Cyclocity participe au bien-être de chacun.

    Les avantages  

Cyclocity : des équipes spécialisées et formées

(02/07/2013)

Agents d'entretien, techniciens cycles, mécaniciens, magasiniers, gestionnaires… derrière les vélos de Cyclocity, une grande variété de métiers sont nécessaires au bon fonctionnement du service dans chaque ville.

  • Sur le terrain

Pour que les vélos soient toujours en bon état malgré leur utilisation intensive, une maintenance quotidienne est nécessaire. Les agents d’entretien et les techniciens cycles sillonnent les rues avec un véhicule d’entretien ou à vélo, contrôlent systématiquement les vélos et repèrent les vélos endommagés. Selon la panne, ils peuvent les réparer directement sur place, sans que le vélo ne quitte la station !

« Même quand la journée est finie, on garde nos réflexes et on ne peut pas s’empêcher de vérifier si les vélos en station ont correctement été restitués », remarque Arnaud, agent de maintenance Vélam à Amiens.

  • Au téléphone

Le Centre d’Appels est informé de toute anomalie du service par les agents ou les usagers. Ensuite, il prévient les agents de régulation ou les techniciens bornes en fonction du problème rencontré.

« Les utilisateurs nous appellent aussi quand ils rencontrent des difficultés pour restituer ou retirer un vélo, ou suite à la perte ou au vol de leur carte d’abonnement… On les conseille et on finit toujours par trouver la solution à leurs questions » explique un chargé de clientèle.

  • Entre terrain et coulisses

Les agents de régulation veillent à ce que des vélos et des places soient toujours disponibles en station. Ils peuvent également conduire les vélos trop endommagés en atelier. Un système de gestion informatique prévient l’équipe de régulation du taux de remplissage des stations et leur permet d’intervenir rapidement.

«Une des facettes importantes du métier, c’est le contact avec les usagers. Lorsqu’ils nous croisent, ils en profitent souvent pour nous poser des questions sur le service» confie Sébastien, agent de régulation Cy’clic à Rouen.

  • Les réparations

Les magasiniers gèrent les stocks et s’assurent qu’aucune pièce ne manque aux mécaniciens cycles pour la réparation des vélos. A Paris, les vélos sont réparés dans plusieurs ateliers.

  • L’encadrement

Les chefs de secteur ou managers techniques travaillent sur le terrain, en lien avec les agents de régulation, les techniciens cycles et les agents d'entretien. Ils coordonnent les équipes et restent en relation avec les services techniques de la ville pour l’exploitation des équipements.

Tous les agents Cyclocity reçoivent une formation. Avec près de 550 emplois créés dans les différentes villes (près de 400 postes créés pour le lancement de Vélib’), l'entreprise a accompagné le développement des compétences de ses salariés sur ces nouveaux métiers.

En France, Cyclocity participe à la professionnalisation de ses collaborateurs : les mécaniciens cycles ont la possibilité d'obtenir un certificat de qualification professionnelle en partenariat avec l'INCM (Institut National du cycle et du motocycle).